Musculation : attention à la fatigue nerveuse

la fatigue nerveuse.

Même si le fait de s’entrainer vise à améliorer sa condition physique, il ne faut pas oublier que cela peut également entrainer une grosse fatigue, surtout si on ne se ménage pas ou on ne sait pas tirer avantages des entrainements.

En effet, il arrive souvent que les pratiquants de disciplines comme la musculation puissent se fatiguer, mais cela sert principalement à adapter le corps à l’exercice et va donc le développer et le renforcer.

Toutefois, il se peut que l’on est plus fatigué que d’habitude et ici, on ne parle pas seulement de fatigue physique, qui disparait souvent après quelques jours de repos, mais surtout de la fatigue nerveuse, qui peut être contre-productif et source de nombreux problèmes.

De ce fait, tous les sportifs, essentiellement ceux qui se tournent vers des activités qui demandent beaucoup d’efforts comme la musculation, doivent donc faire attention à la fatigue nerveuse car cela peut entrainer de lourdes conséquences. Justement, on va parler un peu plus de ce phénomène ici.

Qu’est-ce que la fatigue nerveuse en musculation ?

Lorsqu’on parle de fatigue nerveuse, il ne faut surtout pas s’attendre au fait que nos nerfs puissent se fatiguer car ces derniers ne peuvent certainement pas se fatiguer. La fatigue nerveuse implique surtout un dysfonctionnement au niveau du centre nerveux et qui est dans le cas de la pratique d’une activité sportive le fait de générer un effort trop important, soutenu et répété et qui va surtout provoquer la diminution de certains neurotransmetteurs, entrainant ainsi une diminution e l’efficacité du centre nerveux.

Quels sont les signes de la fatigue nerveuse en musculation ?

Les symptômes qui démontrent l’apparition d’une fatigue nerveuse peuvent être nombreux et dépendent souvent de la personne qui en souffre.

Cependant, il est quand même possible de noter certains signes comme une baisse de concentration, une baisse de performance, une sensation permanente de fatigue, une difficulté à récupérer après l’effort et ce, même si nombreux jours se sont passés etc.

Comment récupérer suite à une fatigue nerveuse en musculation ?

Très différente de la fatigue physique, la fatigue nerveuse peut survenir à tout moment, même lorsqu’on s’entraine.

Donc, dès que les premiers signes de ce trouble surviennent, il est recommandé d’agir le plus rapidement possible et de veiller à bien se reposer efficacement.

Eh oui, vu que s’entrainer en étant fatigué sur le plan nerveux peut augmenter les risques de blessures, il est important d’arrêter immédiatement afin de mieux récupérer et pour cela, il est nécessaire de prendre plusieurs jours de repos voire même une semaine et surtout de toujours écouter son corps avant de penser à reprendre l’entrainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *