Comment trouver le bon club de football pour mon enfant ?

enfant football

Le football est le sport le plus pratiqué par les enfants en France. Des milliers de club existent sur le territoire et il n’est pas toujours facile de trouver celui adapté au caractère et aux motivations de votre enfant.

Voici les questions à se poser avant de prendre sa licence.

Votre enfant va-t-il jouer ?

Le football est un sport collectif et les places sont limitées sur le terrain. S’il y a 11 joueurs et des remplaçants pour les équipes à partir de 13 ans, ce chiffre descend à 7 pour les catégories les plus jeunes.

Or, si votre enfant débute le football et n’est pas très bon, il pourrait avoir du mal à jouer dans un club comptant 25 jeunes pour une équipe de 11 joueurs.

À l’inverse, méfiez-vous des équipes trop restreintes. Il n’est pas rare que des enfants arrêtent en cours de saison. Par conséquent, un club de football avec 8 joueurs pour une équipe à 7 pourrait se retrouver à déclarer forfait en seconde partie de saison.

Quand se déroulent les entraînements ?

La semaine, les entraînements se déroulent le soir et/ou le mercredi après-midi. Vous devez donc vérifier plusieurs points :

  • Les horaires sont-elles compatibles avec celles de son établissement scolaire ?
  • Les horaires sont-elles adaptées aux transports en commun ou à votre travail ?
  • L’entraînement se finit-il suffisamment tôt pour éviter la fatigue le lendemain matin ?
  • ….

Pour les plus jeunes, il y a souvent un seul entraînement par semaine. Mais, selon les clubs, l’âge des joueurs et les ambitions, le chiffre grimpe vite à trois entraînements par semaine, plus le match du week-end.

Quelles sont les ambitions du club ?

Le niveau et les envies de votre enfant doivent être cohérents avec le club. Dans certains clubs, l’objectif est la gagne. Même avec des petits de 8 ans, la défaite semble être une hérésie.

C’est généralement le cas des grands clubs comme le PSG. Donc, si votre enfant est un fan du club parisien avec une grande collection de maillots du PSG, son envie d’y jouer est légitime, mais il pourrait vite finir déçu par la mentalité et ne pas être appelé pour les matchs du week-end.

Cette même envie se retrouve aussi dans tous les clubs phares des agglomérations. Orléans, Niort ou Pau ne sont pas connus sur la scène footballistique française, mais ce sont des clubs ambitieux dès les catégories de jeunes.

Connaît-il déjà des joueurs ?

Si votre enfant a déjà plusieurs copains qui jouent dans un même club, c’est une bonne idée de l’y inscrire même si cela demande quelques kilomètres de trajet en plus. Avec ses amis, il sera plus motivé et s’intégrera mieux.

À l’inverse, s’il est timide et arrive à 15 ans dans une équipe de village où les joueurs sont ensemble depuis cinq ans, l’intégration sera plus compliquée.

Les autres points importants pour choisir un club

La liste est loin d’être exhaustive, mais vous avez d’autres choses à regarder. La qualité du terrain et des installations est aussi un critère pertinent. S’il joue sur un champ de patates, les risques de blessures augmentent.

Le tarif de la licence est aussi à comparer. Certains clubs ont des installations nécessitant de plus grosses dépenses et le répercutent sur le prix de la licence. D’autres ont de grosses subventions de la part de la Mairie et réduisent les prix des licences.

Essayez aussi de ressentir l’atmosphère globale du club. Dans certains, enfants et parents s’entendent très bien et font toujours les déplacements ensemble. Dans d’autres, les enfants partent seuls avec l’entraîneur dans un minibus.

Ne vous focalisez pas uniquement sur le lieu du club. Ce n’est pas parce qu’un club se trouve dans un quartier mal réputé que son ambiance sera mauvaise et ce n’est pas parce que le club est dans un quartier plus bourgeois que l’état d’esprit sera positif.

Chez les jeunes, le caractère des éducateurs et des bénévoles est un facteur primordial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *